Centre de préparation au mariage

Aller au contenu. | Aller à la navigation | Aller à l'accueil

Au service des futurs mariés,
des couples en équipe,
au cœur de la vie des paroisses.

Vous êtes ici : Accueil Le mariage Se marier à l'Eglise Les sacrements

Les sacrements

Pour communiquer avec les hommes, Dieu parle leur langage, il se fait homme lui-même, enraciné dans un pays, dans une culture. Il connaît la faim, la fatigue, l’émotion, la souffrance… C’est à partir des choses de la terre qu’il parle des choses de Dieu. Les « sacrements » ou - « signes » - de la présence de Dieu sont des réalités humaines

Le sacrement n’est pas seulement un rite dans le sens restreint d’une démarche formelle, administrative, mais un signe dans un contexte de communication entre des partenaires.
Les sacrements sont à vivre en pleine humanité.

Aux origines le mot latin sacramentum, désignait le serment fait à l’entrée du service militaire ou lors d’une accession à la fonction publique….
Pour Augustin, au 5 ième siècle, les sacrements sont des signes de Dieu. Ils désignent une réalité divine présente dans une réalité humaine. …

Dieu ne prouve pas son existence et sa puissance par démonstration de force ou de signes ostentatoires venant du ciel. Il ne cherche pas à forcer l’adhésion. Au contraire, il se manifeste par les signes les plus humains, les plus humbles, les plus banalement quotidiens.

Les sacrements manifestent que le mystère de Dieu et de son salut est à l’œuvre dans le concret des expériences humaines du don de soi, du pain partagé, de la conjugalité, de l’exercice des responsabilités, …

Au lieu d’exiger de fuir le monde, l’Eglise invite ses fidèles à y plonger pour être le sel et la lumière. Elle ne prétend pas rassembler une communauté de purs, mais elle se reconnaît constituée de pécheurs appelés par Dieu à la sainteté.

La foi passe par un travail d’interprétation de signes humains, et elle s’exprime nécessairement par des rites, des gestes d’appartenance à l’Eglise.
Faute de quoi, elle risque de devenir pure opinion, pure intériorité, pure vision subjective d’un Christ idéalisé et aimé dans la projection qu’on se fait de lui. Mais en même temps refusé et renié dans les visages réels de son incarnation. …

Dans l’expression des sacrements, comme dans les rites importants, il y a un moment essentiel, généralement simple et assez bref.
L’expression des sacrements est faite de rites, c’est à dire d’actions symboliques qui expriment et scellent des liens entre les partenaires d’une alliance commune. …

Le geste sacramentel est accompagné d’une parole dont le rôle est essentiel. C’est une parole-action. Elle fait exister ce qu’elle dit. On entend ce type de parole lors d’une assemblée importante : ‘’ je déclare la séance ouverte ‘’ ou encore dans la vie courante ‘‘je t’aime’’, ‘’je te pardonne’’… l’Evangile est émaillé de ces paroles fortes du Christ…
Les paroles sacramentelles ont une double portée :
Elles dévoilent le mystère du don de Dieu qui s’accomplit pour ceux qui reçoivent le sacrement : elles ouvrent les yeux du cœur.


Quand on a traversé une expérience forte, on est profondément marqué…
Tout n’est pas finit quand le rite sacramentel a été posé, quand la célébration se termine. Au contraire tout continue et quelque chose de neuf commence, qui va se déployer tout au long de la vie. …
Une parole peut être dite après le rite, qui ne pouvait pas l’être avant.

Support clé : « Les sacrements » Auteur Michel Scouarnec . Les carnets de « fêtes & Saisons »
 

thumb

Un nouvel outil de préparation au mariage chrétien. Un jeu unique pour parler et rire en prenant soin de son couple, aujourd’hui et dans les premières années de mariage.

La Boîte de Comm' des Futurs et des Jeunes Mariés - 29,00 € Commander Voir la boutique
Notre action vous semble utile ?Faites un don